les Vues 3D

Les vues 3D

  • Je vous présente là, le fruits de mes recherches.
    Elle valent ce qu’elles valent, on aime ou on aime pas.
    L’essentiel est que j’ai, dans cette démarche, tenter de solutionner les critiques faites, d’y apporter une réponse pratique et esthétique pour un dialogue raisonné entre l’architecture et les besoins des habitants, des artistes, du public.
  • Je ne suis ni un cabinet d’architecture avec équipe complète, ni un bureau d’étude spécifique, ni une agence de simulation 3D.
    Je fais avec les moyens du bord et je tiens mon cap.
  • je précise aussi que ces vues ne sont pas végétalisées, comme je le souhaiterai. Je n’ai mis que les arbres existants en gardant approximativement  leur taille et leur âge. Je me suis permis tout de même, de verdir ce qui peut l’être, avec des plantes, de tailles raisonnables et réalistes.
    Invitons jardiniers!  et paysagistes à créer un beau site où la biodiversité aura toute sa place.

Commençons notre ballade  :  
Elle part de la tour Saint 
Nicolas en faisant le tour du site à vol d’oiseau, pour atterrir, et terminer doucement à ses pieds et voir le lieu comme nous le verrons habituellement tous et toutes, nous les bipèdes.

Sur la première vue ( depuis la tour ),
vous voyez bien les cinq éléments:
Nord-ouest : Le « shed », en stockage, préau et mur a peindre.
Nord-Est : Le « grand module », en salle d’exposition, de spectacle, art de la rue,
coworking et terrasses.
Sud-Est : le « bati50 » en salle obscure, salle d’exposition, terrasses et ateliers.
Sud-Ouest : La maison « des Notaires » en guinguette et salle d’exposition

Au centre : L‘espace! l’espace public, au centre !

Gabart vue aerienne generale depuis tours saint nicolas
Gabart vue aerienne generale depuis tours saint nicolas

Repérez bien l’accès  central.
Il est fait pour être à la vue de toutes et de tous.
Il est, accessible, transparent, serviable.
On voit tout de suite ce qui s’y passe,
Il est pratique, esthétique , il a là, tout son sens.

Je reprends en fait, l’idée de la cheminée du projet choisi,
ainsi que le fait d’y mettre une éolienne , mais j’en fais la !

 L’axe majeur ! Tout passe par lui.

Gabart vue aerienne depuis le bastion de Gabut
Gabart vue aerienne depuis le bastion de Gabut

Tout les murs du rez de chaussée sont peindre , à graffer.
Sauf la maison des notaires qui retrouve son charme d’antan,
et qu’on laisse dialoguer avec ses voisines, tant d’histoires encore à conter.

Gabart vue aerienne depuis le bassin des chalutiers
Gabart vue aerienne depuis le bassin des chalutiers

Vous vous apercevez que tout est fait pour le dialogue,
entre l’espace public extérieur et l’espace public intérieur. Les murs ici ne servent qu’à être peint , à soutenir les arts.
Ils servent en fondation à protéger la culture de la submersion possible,
mais prévisible grâce à PAPI.

Gabart vue aerienne depuis le quartier du Gabut
Gabart ,vue aérienne, depuis le quartier du Gabut

le verre laisse passer les regards, rien n’est caché tout est exposé, visible par tout les points de vues possibles.
La « cour » est faite pour de belle re- créations en tout genre
et accueillir….accueillir…

Gabart vue aerienne depuis le bureau du port
Gabart vue aerienne depuis le bureau du port

Au milieu , je met un mat tout d’abord pour y accrocher des spots des guirlandes lumineuses façon Guinguette et bien d’autre choses qui lient les différentes zones.ce mat est aussi le pivot du site.

On a lâché la Mouette pour continuer …en vélo.

Gabart vue a pied depuis la tour St Nicolas
Gabart vue a pied depuis la tour St Nicolas

En dehors des murs peints, la ceinture de PAPI peut ,comme actuellement au phare rouge ,supporter des tirages (type dibond par exemple), pour faire une expo extérieure . La manière dont ces panneaux sont fixés, laisse les promeneurs la possibilité de s’y asseoir .

Gabart vue a pied depuis le bastion du Gabut
Gabart vue a pied depuis le bastion du Gabut
Gabart vue a pied depuis le pont du Gabut
Gabart vue a pied depuis le pont du Gabut

Les terrasses restent utiles en tout points.
elle calment aussi les hauteurs et, sont en rapport direct avec la cour et le paysage. Elles sont calquées sur celles de la ville en bois, juste à coté .

Gabart vue a pied depuis le quai george Simenon
Gabart vue a pied depuis le quai george Simenon

(J’ai agrandi un vase pour en faire une sculpture pour faire un exemple.  Personnellement, je le vois bien en acier inoxydable poli, les tiges en fer rouillé, les fleurs en verre soufflé , avec des leds à l’intérieur des pétales.)

Gabart vue a pied depuis le quai du gabut
Gabart vue a pied depuis le quai du gabut

Le terme « Dialogue » est l’axe moteur de ma conception architecturale.
Il n’y a pas une « grosse masse », mais différents niveaux,
différentes zones qui dialoguent les unes avec les autres.

Et un petit tour à la buvette d’été, pour le verre de l’amitié.

Gab'art vue depuis le bar secondaire sous préau shed
Gab’art – vue depuis le bar secondaire sous préau « shed »

Cette partie est représentée avec une buvette et des tables, n’oublions pas que les espaces sont modulables, on peut très facilement dégager un espace et y mettre une sculpture, par exemple.

>> les coupes 3D

Pages en cours de relecture.
Merci pour votre indulgence.